Pourquoi les femmes asiatiques font-elles plus jeunes que les Européennes ?

La beauté des femmes asiatiques n’est pas que génétique. Cette peau de porcelaine, ce teint frais et éclatant sont le fruit de plusieurs normes culturelles. Ces belles femmes au physique parfait font très attention à leur image et à leur ligne. Mais que nous cache cette culture ? En vérité, il n’y a pas de secret. Tout se résume à une habitude de vie que chacune des femmes dans le monde peut adopter pour garder une peau ferme et un corps tonique plus longtemps.

Une alimentation aux multiples bienfaits

Bien que la cuisine asiatique soit issue d’une identité commune, celle de l’utilisation du riz comme alimentation de base, celle-ci représente un style gastronomique atypique. Tout d’abord, les Asiatiques, à la recherche d’une vie plus saine, préfèrent manger bio. Pendant que les Caucasiennes se ruent vers les céréales, ces belles femmes à la peau soyeuse privilégient les légumes sautés ou cuits à la vapeur. Elles priorisent les plats riches en fibres, en protéines, en vitamines et en antioxydant.

À la place des yaourts et des milkshakes, elles préfèrent mettre en avant les algues et les pousses de bambou, des richesses minérales pour l’organisme. Par ailleurs, à l’inverse des Occidentaux, les Asiatiques consomment plus de poissons que de viandes pour protéger leur système cardiovasculaire et pour lutter contre l’excès de cholestérol. 

Contrairement aux idées reçues, la cuisine asiatique ne se limite pas au riz blanc. Le soja qui fait la renommée de l’Asie a de plus en plus d’adeptes à travers le monde et fait partie des ingrédients phares de la cuisine asiatique. Il offre une multitude de possibilités et s’associe très facilement aux autres ingrédients. Très appréciée, la cuisine asiatique permet non seulement de voyager le temps d’un repas, mais regorge énormément de bienfaits.

Une hygiène de vie plus vertueuse

Bien que l’alimentation joue un grand rôle dans la beauté de ces femmes, un rituel de soins essentiellement basés sur des plantes médicinales se cache derrière cette peau douce et ce teint clair et perlé. Au moins deux fois par an, ces femmes se détoxifient le visage et le corps pour faire la chasse aux toxines et pour purifier l’épiderme. Contrairement aux femmes européennes, celles-ci favorisent les produits naturels pour nettoyer en profondeur et pour améliorer la beauté de leur peau. À la place des laits démaquillants, elles utilisent des huiles essentielles et font des masques à base de riz pour déboucher les pores. 

Outre ces routines de soin, les activités physiques comme le yoga et le taï-chi occupent également place importante dans leur vie quotidienne, et ce, jusqu’à un âge très avancé. À l’instar des bombasses latinos, le culte du corps est ainsi une priorité. Les femmes asiatiques, elles aussi, affichent leur désir d’avoir un corps dessiné et se voient faire du footing et des exercices au parc. En Asie comme en Amérique Latine, l’art de prendre soin de soi est une philosophie et représente une tradition qu’aucune femme ne voudrait rompre.    

Noter cet article