3 astuces pour bien choisir des volets roulants

Vous avez prévu de faire installer des volets roulants dans votre maison ou votre appartement ? Voici quelques conseils à prendre en compte pour bien choisir !
volets roulants

Vous voulez investir dans de nouveaux volets pour votre logement ? Si vous n’en avez pas encore, il est indéniable que des volets roulants vous apporteront entière satisfaction. À la fois pratiques et ergonomiques, ils sont également étanches et plus sûrs que des modèles à battants. Et si vous optez pour une version motorisée, vous atteindrez le summum du confort ! Bien sûr, comme pour tout équipement de ce genre, il est important d’étudier divers critères afin de sélectionner le modèle qui vous conviendra le mieux. Si vous avez besoin d’aide, voici 3 astuces pour bien choisir des volets roulants.

1. Étudiez la façade du bâtiment

Avant toute autre chose, il faut étudier la façade de votre logement pour savoir si elle contient un emplacement pour le coffre du volet. En effet, la plupart des anciennes bâtisses étaient conçues pour accueillir des volets classiques (généralement à battants ou en accordéon). De ce fait, aucun renfoncement spécifique n’était nécessaire puisque la fixation se faisait sur le mur. Plus récemment, les constructions ont commencé à intégrer des espaces dédiés aux coffres de volets roulants – ces équipements étant devenus la norme.

Dans les deux cas de figure, sachez qu’il existe un modèle de volet roulant adapté. Si la maçonnerie de votre façade présente l’espace requis pour un coffre, optez pour une version dite « traditionnelle ». Vous n’aurez qu’à glisser l’axe de rotation à l’intérieur, et le tablier s’enroulera de manière invisible.

À l’inverse, si ce renfoncement est inexistant, installez plutôt un volet roulant en rénovation. Sa particularité est qu’il dispose d’un coffre intégré, qui peut se fixer en applique contre la façade, sous le linteau de la fenêtre ou dans son cadre. Cela dépend des possibilités de votre façade et de vos préférences. Vous trouverez ces différentes options de volets roulants sur le site de Domondo.

2. Choisissez votre mécanisme d’ouverture

Ensuite, vous avez le choix entre un volet roulant manuel ou électrique. Et dans ces deux catégories, plusieurs options s’offrent à vous.

Au niveau du volet manuel, on trouve des modèles avec sangle, avec cordon ou encore avec manivelle. Le cas échéant, l’enrouleur est fixé sur le mur à côté de la fenêtre, à droite ou à gauche. Quant à elle, la manivelle est uniquement fixée au niveau du volet – ici encore du côté qui vous convient. Un volet manuel est plus abordable et facile à installer, et il n’implique pas d’intervention au niveau de l’installation électrique.

Concernant le volet électrique, il est plus confortable et durable, mais aussi plus cher. Il est équipé d’un moteur tubulaire qui peut être activé de différentes façons. La version filaire fonctionne avec un bouton mural, généralement situé vers la fenêtre. Il est aussi possible d’installer plusieurs interrupteurs à divers endroits de la pièce pour plus de confort. Mais cela demande davantage de manipulations électriques. Vous pouvez également opter pour des interrupteurs sans fil. Puis on trouve le volet roulant avec moteur radio. Cette fois, une simple télécommande vous permet de l’activer à distance.

Par ailleurs, sachez qu’il existe aussi des volets électriques à énergie solaire. Ils sont plus écologiques, mais également beaucoup plus coûteux. De plus, mieux vaut les installer dans une zone ensoleillée !

volets roulants 2

VOIR AUSSI : Feng shui : 6 conseils simples pour rendre votre intérieur plus zen

3. Sélectionnez le matériau des profilés

Pour finir, ce qui fait toute l’efficacité de votre volet roulant, ce sont ses profilés. Plus précisément, leur matériau a une incidence directe sur l’étanchéité, la robustesse et le poids du tablier. C’est pourquoi il est crucial de bien le choisir. Sur le marché, on trouve ainsi des volets roulants en aluminium, en bois, en acier et en PVC.

Passons en revue ces différents matériaux :

  • Solide et particulièrement isolant, le PVC est le matériau plus abordable. Il requiert aussi un entretien quasi nul, ce qui est plaisant. Néanmoins, il est moins durable que l’aluminium et offre un rendu moins élégant.
  • Garni de mousse polyuréthane ou de mousse à haute densité, l’aluminium à double paroi offre une excellente isolation et un look raffiné. Bien qu’assez coûteuse, cette option durable est idéale pour les volets de très grandes dimensions.
  • L’alu extrudé est très résistant, aussi bien aux intempéries qu’aux tentatives d’effraction. Mais attention, son poids important limite son usage aux fenêtres de taille petite ou moyenne.
  • Les profilés en bois sont chics, authentiques et écologiques. Néanmoins, ils demandent beaucoup d’entretien, sont relativement fragiles et sont assez chers. Ils ont aussi tendance à s’alourdir avec le temps, ce qui limite leur usage.
  • L’acier injecté de mousse isolante est extrêmement solide et rigide ; parfait pour un maximum de sécurité. Il convient aux fenêtres les plus larges, mais son esthétique assez brute n’est pas du goût de tout le monde. C’est pourquoi le volet en acier est plutôt rare dans les habitations.

Par ailleurs, les profilés sont souvent disponibles en plusieurs épaisseurs – généralement entre 35 et 55 mm. Les plus épais sont davantage résistants et isolants, mais aussi plus lourds et coûteux. Dès lors, il faut veiller à ce que l’axe de rotation, les coulisses et l’éventuel moteur tubulaire soient adaptés au type de lames utilisées. Quant aux profilés plus fins, ils sont intéressants dans les espaces ne pouvant pas accueillir un gros coffre.

Si vous prenez le temps d’étudier tous ces aspects avant de choisir quel volet roulant installer chez vous, vous profiterez de résultats à la hauteur de vos attentes. Quand viendra le moment de la pose, vous pourrez l’effectuer vous-même. Mais si vous êtes peu qualifié ou si vous manquez de matériel, vous avez sûrement intérêt à confier la tâche à un professionnel.