Publicité et COVID-19 : peut-on faire du marketing en plein confinement ?

La période de confinement chamboule l'économie mondiale. La communication des marques est cependant très délicate... Quelle place pour la publicité face au COVID-19 ?
Publicité COVID-19

Dans une société où le marketing fait partie de notre quotidien, on peut tout de même s’interroger sur la pertinence de continuer à tenter de vendre toujours plus avec l’aide de la publicité, alors que nous vivons une crise sanitaire mondiale. Sans répondre cette épineuse question, je vous propose quelques exemples afin d’ouvrir le débat…

Alors que la France est figée en plein confinement pour contrer la pandémie de coronavirus (COVID-19), la consommation est à l’arrêt dans de nombreux secteurs. Si certaines marques préfèrent faire le dos rond et attendre sagement la reprise pour communiquer, d’autres ne coupent pas le lien avec leurs consommateurs et ont lancé des campagnes publicitaires qui surfent sur l’actualité. Une stratégie de communication à double tranchant… En effet, les préoccupations des français sont actuellement pleinement tournées vers la situation sanitaire et ses conséquences. Mais une marque peut-elle utiliser ce prétexte pour vendre ses produits ? Entre buzz et bad buzz, il n’y a qu’un pas… Voici quelques exemples de marketing lié au contexte du COVID-19. Cet article n’émet aucun jugement mais ouvre le débat. Chacun se fera son opinion.

Le sport vous manque ? Decathlon vous coach à la maison avec son application

Sur sa chaine Youtube, Decathlon diffuse une série de vidéos virales mettent en scène des personnes qui font du sport de manière insolite chez eux. Un moyen de valoriser leur application gratuite « Decathlon Coach ». Une communication drôle et subtile plutôt habile en cette période de crise.

Burger King dévoile le secret de ses recettes en mode quarantaine

L’enseigne de fast food a forcément été contrainte de fermer tous ses restaurants pendant le confinement. Mais ses réseaux sociaux n’ont pas pour autant arrêté leurs publications. La stratégie de communication spéciale “quarantaine” est de donner sur twitter des astuces pour réaliser des burgers avec des produits de consommation courants qu’on a tous à la maison.

La pub confirment de Free : ils restent chez eux, ils ont tout compris

À l’occasion du confinement, Free a décidé d’adapter son célèbre slogan “Il a Free ? il a tout compris !” afin qu’il colle mieux à l’actualité. Dans une série de spots publicitaires, l’opérateur met en scène des français (à Paris, Bordeaux, Marseille et Cean) qui se parlent à leur fenêtre sans sortir de chez eux. Un moyen de rappeler que, même coincé à la maison, on peut toujours communiquer et s’amuser, et d’autant plus si on a internet et le téléphone bien sûr…

Dorcel lance l’opération #PardonVoisins

Le confinement entraîne aussi une cohabitation, plus forte que d’habitude, avec ses voisins : on les entend aussi se faire plaisir. Parfois même se faire très plaisir… Dorcel lance une opération de communication digitale #PardonVoisins signée de l’agence Marcel pour promouvoir son site de vente de sextoys en ligne. Dans le film, une femme s’excuse de la gêne qu’elle risque d’occasionner suite à la réception de sa commande sur le dorcel store.

Volvo Cars India : “Stay Home. Stay Safe.”

De son côté, Volvo Cars India joue la carte de la sécurité. Dans une vidéo diffusée sur sa châine youtube, la marque invite les conducteurs indiens à rester chez eux. La santé d’abord, tout le reste peut attendre…

Vodaphone vous invite à rester chez vous… avec un chien

Le groupe de télécommunications britannique a également choisi de communiquer à propos du confinement. Dans cette vidéo, on voit un chien rentrer dans sa niche, suivi du logo Vodaphone. ça reste un moyen détourner de valoriser la marque qui est particulièrement utile en cette période confinement. On dirait que l’opérateur n’ose pas communiquer… mais n’a malgré tout pas pu résister devant l’opportunité de business… en précisant en titre de la vidéo qu’il faut rester connecté avec Vodaphone !

FAKE pub : Netflix diffuse des “spoilers” sur les abribus pour vous encourager à ne pas sortir

Contrairement aux dernières marques citées, Netflix est avantagé par la situation de confinement. Bien qu’ils ont été contraints de baisser la qualité des vidéos pour éviter la panne d’internet, le fait que tout le monde soit enfermé chez eux est plutôt une bonne aubaine d’un point de vue commercial. Ils ont tout de même décidé de faire une campagne d’affichage à l’extérieur. Les publicités dévoilent des “spoilers” sur les séries. La morale est qu’il ne faut pas sortir (et donc bien respecter le confinement) pour éviter de connaitre la fin des séries Netflix avant de les avoir vues.

Une campagne de communication destinée à faire le buzz pour faire parler de la marque dans une période de forte activité. Opportuniste me direz-vous ? Chacun se fera son opinion sur le sujet… Mais si cette campagne a fait énormément parler, il est important que préciser que c’est l’initiative de d’étudiants de Miami et que Netflix n’en est pas à l’origine.

Coca-Cola met en pause toutes ses communications

De son côté, Coca-Cola France a annoncé dans un tweet que :

Une communication habile de la marque. Quand on sait qu’un abus de Coca-Cola associé à une baisse d’activité physique entraîne un risque d’obésité, il aurait été mal venu de nous inonder de publicités pour du soda en plein confinement.

Un compte Instagram regroupe toutes les publicités liées au coronavirus

Si vous voulez en découvrir d’autres, rendez-vous sur le compte Instagram @coroneslions qui regroupe toutes les publicités qui surfent sur la vague du COVID-19 pour vendre des produits. Vous verrez que certaines ne sont pas d’aussi bon goût que la sélection proposée dans cet article…

Peut-on continuer à faire du marketing en temps de crise ? Et vous, qu’en pensez-vous ?