Marketing

"Gregoire" : un buzz malin et transparent sans cachoterie !!!

closeCet article a été publié il y a 8 ans 6 mois 21 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Le buzz « Gregoire » est très intéressant à analyser. Je pensais trouver dans mon analyse des éléments destinés à tromper mais c’est tout le contraire que j’ai découvert. Tout est en réalité résumé sur le site officiel de MyMajorCOmpany, dans son slogan et dans sa page de présentation générale. 

Gregoire 

MyMajorCompany

MyMajorCompany

Son slogan : « music is your business ». C’est clair, ce site est fait pour faire gagner de l’argent aux internautes-producteurs et bien sur à MyMajorCompany

Ses principes et objectifs : pour résumé, faire participer les internautes à la sélection d’artistes déjà repérés par Mymajorcompany, puis les produire financièrement et être payés en retour. Tout est la : les internautes payent (même principe que la publicité sur internet : 7  000 internautes à 10 euros, c’est 70 000 euros somme demandée pour produire l’artiste). Pour la société de production, le financement est donc externe à priori et je m’avancerai pas sur un financement direct par la société elle même. De plus je ne suis pas compétent pour juger de la légalité de ce type de fonctionnement financier. Ce qui est sur c’est qu’un financement par personne interposée pourrait être possible pour accélerer la processus de financement. On constate aussi, et ce n’est je pense pas un hasard que les deuxième et quatrième internautes « producteurs » sont de Senlis, peut être de la famille, et je les comprend. Pour ce qui est des autres investisseurs, les premiers ont payé plus de 1000 euros, une belle somme.

Maintenant passons à l’histoire de Gregoire qui finalement colle parfaitement avec ce que j’ai écrit ci-dessus : Gregoire Boissenot a 30 ans. Depuis l’âge de 15 ans il écrit des chansons et possède un répertoire de 400 chansons (il est donc chanteur interprète) mais n’a jamais réellement interprété ses chansons, d’autant plus que ses parents ne semblent pas très musicologues. Il a un “bac + 3” licence en langues étrangères appliquées (anglais et allemand) et est originaire de Senlis. Après avoir travaillé dans de petits boulots (vendeur chez Zara, barman, vitrier) et perdu deux ses frères tragiquement (accident de la route et suicide), Gregoire travaille comme attaché de presse pour Universal Music et découvre le monde de la musique. Mi-2007 apèrs son stage, il prend contact avec Mr franck Authié qu’il avait déjà rencontré pendant son stage. Ce dernier est producteur et l’aide à sélectionner et à mettre en valeur ses chansons. A noter que son tube « Toi plus moi » a failli être oublié !!  Il présente alors ses chansons à Mickal Goldman (le fils de), l’un des co-fondateur de la société de production Bamago, qui a par exemple produit Amel Bent. Celui-ci lui présente alors son futur projet MyMajorCompany. En fin d’année 2007, gregoire signe son premier contrat avec MyMajorCompany in extremis (car dernier d’une liste de 10 artistes)  et on connait la suite.

Enfin, le lien suivant précise le mode de calcul et de distribution des ventes (les internautes touchent 30 % du prix de gros hors réduit de la marge de Warner Music Group le distributeur etMyMajorCompany se réserve 50 % et Grégoire 20 %) : lien

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :