buzz environnement Information justice

Le Collectif CPLN va attaquer le PLU du Pradet devant le tribunal administratif de Toulon

closeCet article a été publié il y a 5 ans 3 mois 12 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Après avoir déposé un recours gracieux contre le PLU du Pradet dans le quartier de la Cibonne il y a deux mois pour illégalités tant sur la forme que le fond, et en raison de l’absence de la moindre justification par le Maire Mr Mesangroas ou encore son premier adjoint Mr Pezery, le Collectif Varois CPLN (collectif Pradétan de lutte contre les nuisances) a annoncé qu’il allait, comme plusieurs autres associations dans le dossier dit de la zone de La Grenouille par exemple (et pour lequel le Préfet du Var et le Ministère de l’Ecologie ont déclaré le PLU illégal), déposer un recours contentieux supplémentaire contre le PLU du Pradet devant le tribunal administratif de Toulon.

https://i2.wp.com/lemontsaintmichel.l.e.pic.centerblog.net/b7217d44.gif?resize=199%2C200

 

Le Collectif CPLN exprime son plus profond regret et déception devant le mutisme et le mépris envers ses administrés de Mr Mesangroas, par ailleurs vice-président de TPM et conseiller régionnal et de ses adjoints et en particulier de Mr Pezery.

 

mesangroas

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Mr Mesangroas

 Le Maire du Pradet aura à assumer publiquement ses responsabilités si le PLU venait à être annulé en raison des nombreuses illégalités constatées, sans compter le coût induit pour la commune et donc ses habitants.

Quant à notre collectif, il reste plus que jamais mobilisé pour faire respecter le cadre de vie des pradétans.

 

pezery

 Mr Pezery

 Sources : CPLN, Var Matin

1 commentaire

  1. Mairie du Pradet

    PLU du Pradet : le quitus de la justice
    Le Tribunal Administratif de Toulon vient de rendre public le jeudi 29 août 2013, son jugement sur les différents dossiers de recours déposés contre le PLU de la Ville du Pradet. Le juge administratif a considéré, qu’aucun élément probant fourni par les requérants n’était suffisant pour prononcer l’annulation du document central de l’aménagement du territoire pradétan. Seule une annulation partielle a été conclue par le juge sur une infime partie des EBC. La justice donne ainsi quitus en première instance à la Commune du Pradet sur sa volonté d’aménager.
    Ce jugement vient invalider la « course folle aux angoisses et aux peurs » véhiculée par des groupuscules aux objectifs nébuleux et relayée par certains organes de presse.

    Les premières conclusions à tirer de ce jugement :
    • Pas d’annulation totale comme dans d’autres communes
    • Validation des principes fondateurs du document d’urbanisme de la Commune.
    • Reconnaissance du travail accompli autant dans le fond que sur la forme et la méthode (concertation avec les citoyens, avec les personnes publiques associées,…).
    • CHANCE pour LE PRADET de garder sa vocation de Ville au caractère villageois dans le respect de son environnement remarquable.
    • CHANCE pour LE PRADET d’avoir un développement maîtrisé favorisant le bien-vivre ensemble.
    Retrouvez l’intégralité du jugement sur http://www.le-pradet.fr/PLU-le.....la-justice

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :