Marketing Politique

Et si le président Obama venait à Dijon sauver la moutarde de Dijon ?

closeCet article a été publié il y a 8 ans 3 mois 26 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Le 5 février 2009, le président américain Obama lors de son premier vol à bord de « Air force One » (son Boeing 747 présidentiel) avait demandé pour accompagner son premier repas de la moutarde de Dijon.

Le maire de Dijon, François Rebsamen, a profité de cette fenêtre d’opportunité pour envoyer au président une caisse contenant des pots de moutarde Amora-Maille et un courrier vantant les qualités de ses produits. François Rebsamen concluait sa lettre en rappelant que Dijon doit accueillir en juillet prochain un festival nommé 4-14 destiné à célébrer l’indépendance des Etats-Unis (4 juillet) et la fête nationale française (14 juillet) à travers un « métissage culturel et gastronomique entre grands chefs cuisiniers français et américains ». Dans ce cadre, une invitation a d’ailleurs été lancée au chef cuisinier de la Maison-Blanche, qui pourrait participer à ce rendez-vous.

On rappellera que c’est le groupe américain Unilever qui a pris en 2000 le contrôle d’Amora / Maille, et qui a annoncé en novembre 2008 la fermeture de deux sites de production bourguignons, dont son usine historique à Dijon, entraînant la suppression de 265 salariés d’ici fin 2009.

Avis de bestbuzz

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

C’est un bel exemple qui montre qu’il peut être possible d’utiliser une déclaration faite par un homme politique, aussi important soit-il, pour promouvoir sa ville et ses richesses, voir essayer de sauver (si c’est encore possible), une usine et le travail de ses salariés.

C’est un exemple de buzz potentiel intéressant qu’il faut ensuite savoir lancer et entretenir. Inviter le chef cuisinier de la Maison Blanche c’est bien mais son locataire c’est encore mieux. Je me  suis donc amusé à faire une petite vidéo bien modestement, histoire de voir comment cela fonctionne….

Dans le même ordre d’idée, et je dirai même encore plus osé, lire l’article de la friterie Momo du fil « Bienvenue chez les Ch’tis » qui a lancé une invitation à Mme Obama pour venir déguster ses frites lors des commémorations de juin 2009 en Normandie, très bien vu…

Lien vers le blog du maire de Dijon

Lien Nouvel Obs

Lien Ouest France

Comité de soutien Amora Maille

Lien avec la vidéo

Voir un autre exemple de buzz d’opportunité

2 commentaires

  1. fab

    Il ne faudrait pas que la moutarde lui monte au nez !!!! 🙂 Il semblerait que la dérision soit la seule arme contre la crise !
    Alors il faudrait créer un buzz qui explique aux américians que s’ils ferment le site de Dijon, cela pourrait fortement contrarier leur cher président….

  2. Oliv

    Bonjour
    Je pense que si le Président Obama se déplace à Dijon, cela ne va plaire à tout le monde.
    j’adhère complètement à cette invitation, quelle bonne idée.
    Mais contre, j’ai plus de croire que la venue du président des Etats-Unis peut sauver Amora / Maille.

    Oliv’

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :