Marketing

Le premier film financé par le internautes (et entreprises…)

closeCet article a été publié il y a 8 ans 6 mois 22 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Et voila, le premier film financé par les internautes (un peu comme Mymajorcompany) et les entreprises existe et s’appele  »Alice au pays s’émerveille ». Cest un court métrage tourné en Serbie par Marie-Eve Signeyrole (et non pas Emir Kusturica comme dit à la rédaction de cet aticle. La vidéo de promotion ci-dessus est plutôt sympa avec les producteurs Pierre-Emmanuel Le Goff et Cyril Cadars qui sont dénudés et la réalisatrice Marie-Eve Signeyrole qui reste chaudement habillée. Pour avoir des détails du film, allez sur le site, ca plait ou pas…

Ce qui est intéressant, c’est de noter que la crise est prise comme excuse pour faire appel aux internautes…et donc à chacun d’entre nous qui c’est bien connu ne sont pas concernés par la crise…

Sur le site du film, une gradation des contributeurs est faite en fonction du montant donné (fauché, VIP, etc) avec des avantages selon la somme versée (nom au générique, chaise de producteur, DVDs offerts, invitation au tournage au printemps).

L’objectif est de récolter au moins 35 000 euros. Le compteur est à 2926 euros pour le moment. J’avoue ne pas être très convaincu par cette démarche car à force de solliciter les internautes, cela risque de les énerver.

Vous en pensez quoi?

2 commentaires

  1. le goff

    Tout d’abord, merci de rectifier au plus vite votre erreur : le film est réalisé par Marie-Eve Signeyrole qui, comme il est précisé dans le site internet (onglet « équipe »), a travaillé avec Emir Kusturica sur l’adaptation à l’opéra du Temps des gitans. En aucune manière Emir Kusturica n’a d’intérêt dans ce projet, il le fait gracieusement et par amitié pour la réalisatrice. Plus encore, nous ne souhaitons pas recevoir d’aide de sa part, le fait qu’il nous permette de tourner dans son village et qu’il accepte d’y participer en tant qu’acteur est déjà une faveur inestimable pour nous.
    Par ailleurs nous ne prenons pas la crise comme excuse, nous expliquons simplement que la crise, si elle a des effets néfastes, oblige aussi tout à chacun à trouver des solutions notamment par la mise en place de nouveaux modèles économiques reposant sur une plus grande solidarité entre les individus, ce que nous tentons de mettre en oeuvre par notre mode de production participatif.
    Sans entraide, où irions-nous, vers quelle société? La solution est-elle pour vous un repli sur soi? Je pense au contraire que de cette crise peut émerger un avenir meilleur. En ce sens, la crise actuelle est un moment de rupture qui nous grandira… ou pas.

  2. admin Post author

    Bonsoir; Vous avez tout à fait raison, c’est Marie-Eve Signeyrole qui réalise ce film. Lepost a corrigé de lui même, je fais de même sans délai.
    Concernant « la crise », je regrette quand meme que vous ayez commencé votre clip par cela.
    Je vous remerci pour votre contribution sur votre site, vous êtes l’un des producteur si je ne me trompe pas.

    Cordialement
    Nicolas

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :